Interview de Lorne Balfe (2016)

Lorne Balfe Jeune Durant un interview
Lorne Balfe

Pourquoi un article sur Lorne Balfe ?

J’ai 9 ans et j’aime les musiques de films depuis que je suis bébé ; je dansais dessus alors que je ne savais pas encore marcher. Je suis allé au concert de Hans Zimmer en mai 2016 avec toute ma famille et c’était génial.

J’ai découvert les musiques du compositeur Lorne Balfe grâce au jeu « Beyond two souls » (dont la musique est magnifique !), à la série TV « La Bible » et plus récemment « Terminator Genisys » et « 13 hours The Secret Soldiers of Benghazi ». En effet, mon papa les écoute souvent pendant qu’il travaille à côté de nous (sur sa chaîne YouTube et sur son site).

Lorne Balfe (années 2000)

Né le 23 février 1976 à Inverness, en Écosse, Lorne Balfe est un célèbre compositeur de musiques de films (Terminator Genisys, 13 hours The Secret Soldiers of Benghazi, Home, Les Pingouins de Madagascar, Megamind, Kung Fu Panda, … et bien sûr Lego Batman Movie), de séries TV (La Bible, …), de jeux vidéo (Assassin’s Creed: Revelations, Beyond Two Souls, … et bientôt Detroit : Become Human), … Plusieurs fois nommé lors de prestigieuses cérémonies dans l’industrie musicale, il a gagné, entre autre, un Grammy Award. Il travaille et collabore avec d’autres compositeurs, dont Hans Zimmer.

Durant les activités académiques et de créativité, mais aussi pendant que nous jouons, mes sœurs et moi écoutons régulièrement des musiques de grands compositeurs tels que Hans Zimmer, John Williams et bien entendu Lorne Balfe. J’ai eu la chance de pouvoir lui poser quelques questions qu’il a eu la gentillesse de bien vouloir répondre pour moi. Je tiens à le remercier chaleureusement pour cela.

Les réponses de Mr Balfe

-Quelles musiques de films vous ramènent à votre enfance lorsque vous les écoutez ?

Lorne BALFE : Les Goonies (1985) et Les Banlieusards (1989). Ces deux films sont vraiment spéciaux pour mon enfance. Les partitions et les chansons sont très mémorables. Les films des années 1980 ont commencé à créer des bandes originales de films qui étaient fortement influencées par les chansons. Elles ressemblent à La Folle Journée de Ferris Bueller (1986), qui avait aussi une incroyable bande originale avec des chansons exceptionnelles, de même que la partition.

-Certains enfants font l’IEF pour devenir musicien(ne)s ; avez-vous fait l’IEF avec vos parents (qui sont musiciens aussi si je ne me trompe pas) ?

Lorne BALFE : Mon père était un incroyable compositeur alors j’ai eu la chance d’être entouré de musiques. J’ai eu mes premières leçons de piano quand j’avais 7 ans mais j’ai arrêté pendant quelques années. J’ai commencé par jouer du piano puis j’ai commencé la batterie.

-Quels conseils donneriez vous à des enfants IEF qui voudraient devenir compositeur de films ?

Lorne BALFE : Essayez de jouer de la musique avec vos amis. Essayez de jouer avec autant d’autres musiciens que possible. Être un compositeur nous plonge dans un environnent très isolé, alors je crois que c’est super de découvrir d’autres avis musicaux quand c’est possible.

-J’écoute souvent vos musiques quand mes sœurs et moi faisons nos activités. Quelles musiques écoutiez-vous quand vous faisiez vos devoirs pendant votre enfance ?

Lorne BALFE : C’étaient surtout des groupes de musique. J’ai aimé « Adam & the Ants”. Les musiques de Peter Gabriel étaient aussi jouées très régulièrement. « The Art of Noise” était aussi un groupe de musique que j’ai apprécié écouter pendant que j’étudiais. Ça m’a fait m’intéresser au concept des effets sonores se transformant en musiques.

-Certaines de vos musiques m’ont transportée d’émotions. Vous est-il arrivé de pleurer en composant vos musiques ? Si oui lesquelles ?

Lorne BALFE : Le seul moment où j’ai pleuré sur un morceau de musique, c’est quand j’ai composé un solo d’orgue pour un ami incroyable qui venait de mourir. Ça à pris un long moment de réflexions et de pensées avant d’écrire une note.

-Qu’est-ce que cela vous fait de savoir que vos musiques vont de votre cœur vers nos âmes (comme le disait Hans Zimmer dans son concert) ?

Lorne BALFE : La musique est un sentiment incroyable.Je ne crois pas qu’il y ait d’autre sensation qui puisse changer vos émotions constamment. Le même morceau de musique peut toucher les gens différemment. Sans musique, le monde serait un lieu inintéressant.

Merci à lui pour ses réponses et son accord pour mettre sur notre site